Tour des Yoles (Rosette/Orange en 2006)

Le tour de la Martinique des Yoles Rondes est, comme je l’expliquais dans un article précédent, un évènement majeur de la vie martiniquaise, tant sur le plus du sport que des traditions. Voilà un billet dédié à la yole Rosette, une des plus emblématiques.

(9 autres photos à l’intérieur)


Le fonctionement administratif de chaque yole est organisé sous la forme d’une association ou d’un syndicat. Chaque bateau a son « patron », seul maitre après dieu. Il peut être le propriétaire du bateau ou pas et peut changer de syndicat. Enfin, chaque yole est « attachée » à une commune, avec une large prépondérance du François qui regroupe la majorité des embarcations et dont le charpentier qui a créé la première yole est originaire. Je ferais un article sur le coté technique de ces embarcation dans pas longtemps.

La marque Rosette possède un important réseau de distribution de pièces détachées automobiles sur l’île et était associé à l’opérateur Orange pour ce tour 2006. Rosette (l’arme fatale ») fait partie des yoles les plus suivies de la Martinque et est issue de la commune du françois.. Il suffit de voir le nombre de fanions et de t-shirts à son effigie pour se rendre compte de sa notoriété. Son patron  emblématique, Georges-Henry Lagier était encore à sa tête cette année là (il est passé sur la yole marinoise Brasserie Lorraine depuis), mais ses résultats sur cette édition du tour ont été plus que décevants malgré une logistique très importante. Ses nombreux chavirages (on dit ici  « la yole a coulé » !) ont beaucoup pénalisé son classement, malgré quelques options de courses audacieuses qui ont parfois fait mouche. Au final, Rosette/Orage finira au pied du podium, à la 4e place, à près de 2h du vainqueur, UFR/Géant, au grand dam de ses supporters.

Le t-shirt collector du Tour de la Martinique des Yoles Rondes 2011

Laissez une Réponse